Les portes historiques

18. La porte du musée

La porte du musée a été mise en place vers 1705 et elle séparait le parc du château de la ville bourgeoise. Dans cette partie du château, on devait initialement aménager un « musée » pour le butin turc du margrave Louis Guillaume. Devant la porte du musée, il y a une fontaine du sculpteur Jürgen Goertz.

Les enfants découvrent Rastatt:

A la porte du musée, l’entrée vers le parc du château, il y avait une grande grille en fer et peut-être même un poste de garde. Qui n’était pas important, n’avait pas le droit d’accéder au parc du château. De même le Château Pagode faisait partie du parc du château, et cela montre que tout était plus grand qu’aujourd’hui. Depuis les grilles des fenêtres de la porte du musée, les habitants curieux de Rastatt pouvaient jeter un regard dans le jardin baroque et sur les dames de la cour et les courtisans.

La garde du château du margrave réglementait l’accès au château. Seuls les visiteurs invités avaient le droit de pénétrer dans la zone du château. Il arrivait fréquemment que la nuit, des étrangers s’approchent du château. Ils voulaient certainement observer comment le château était surveillé. Il s’agissait là d’informations importantes pour l’ennemi qui avait ses fortifications frontalières à quelques kilomètres de là. Ludwig, la petite souris de la ville, peut vous raconter une aventure avec un espion français.

Retour à l’aperçu